Alain Mongrenier
photo : François Glineur

Présentation :
Entré aux Beaux-Arts à 15 ans, Alain Mongrenier voit son travail exposé deux ans plus tard à la galerie Charrier à Amiens en 1958. Dans les années 60, il découvre l’École de Paris, visite le salon de la jeune peinture et rencontre Paul Rebeyrolle et Alberto Giacometti. Au fil de ses recherches, sur plus de 50 ans de création, il construit son oeuvre singulière.

Alain Mongrenier recherche l’intensité dans le quotidien : tels objets familliers, vélos, tournesols, paysages de toits, petites églises de campagnes... L’univers de son atelier devient sujet d’inspiration. Le portrait occupe également une place privilégiée dans ses desssins et tableaux.

Son oeuvre est caractérisée par une force expressive faite de complexité d’aplats de couleur et de traits, qui a remplacé peu à peu l’approche classique. Il mêle harmonies de lignes, éclats sourds et lumineux, jeux de clairs-obscurs, dans une démarche graphique marquée par la sobriété des lignes et couleurs.

• Exposition 2019 •
• Exposition 2019 •
Tableaux exposés :
Vélos
74 x 55 cm
Grand nu pierre noire
83 x 66 cm
La chaise de Jardin
96 x 68 cm
Autoportrait
59 x 50 cm
Monseigneur
56 x 43 cm
Déreliction
53 x 36 cm
Nu couché
80 x 60 cm
Vu de dos
53 x 41 cm
Peinture
35 x 40 cm
Vélos
70 x 33 cm
Déreliction
53 x 36 cm