Enzo Marazzi
photo



Au cours de ses études classiques, son parcours artistique débute en fréquentant l’Académie de Brera, où il connaît de nombreux jeunes artistes avec lesquels il forme le cénacle "Linea e colore". Pendant cette période, passionné par les potentialités plastiques propres au traitement du bronze, il réalise ses premières fusions en 1969. Il devient avocat au barreau de Milan en 1978, tout en continuant sa production artistique. Il est aussi critique d’art et journaliste à partir de 2001. L’étude des Maitres du XXe siècle, ainsi que de la philosophie, exercent une influence bénéfique sur sa créativité, ce qui lui permet de façonner la matière avec des effets "surréels", obtenus grâce à une manipulation dynamique du bronze, aussi bien que par l’utilisation de techniques chaque fois différentes, et toujours en cohérence avec les caractéristiques intrinsèques de chacune de ses oeuvres. La recherche de Marazzi est constamment orientée à la conquête d’une pure forme s’harmonisant avec son environnement. L’Artiste est convaincu que la sculpture, tout en gardant son immanence et son côté physique, doit être vécue et pas seulement contemplée ; elle doit s’intégrer au quotidien. On retrouve l’ expression tangible de tout cela dans les "oeuvres au sol" sur lesquelles on marche, mais aussi dans ses projets de grandes fontaines publiques, conçues en tant que véritable point d’agrégation à la fois physique et symbolique. L’Artiste, constamment orienté vers de nouvelles formes d’expression, a poursuivi au cours du temps l’expérimentation par la combinaison de la ductilité propre au bronze avec sa créativité ; ce que témoignent plusieurs de ses oeuvres les plus récentes, qu’il traite par coloration au four, après avoir pratiqué une fine ciselure sur les fusions à cire perdue. Pour cette raison, l’inspiration d’Enzo Marazzi a toujours été fidèle à sa pensée, sans jamais se compromettre avec les tendances artistiques du moment. En fait, désir constant de connaître et amour de la recherche, ont toujours incité Enzo Marazzi à analyser l’histoire de façon à la filtrer, se l’approprier et la pousser à se confronter au présent..